La gestion des biodéchets

Descendre

L’effet conjugué de l’accroissement du CO2 dans l’atmosphère, de la perte de fertilité et de la perspective de la diminution des ressources servant de base aux engrais, et de la prise de conscience des pollutions engendrées conduisent l’état à proposer de nouvelles pratiques de gestion des biodéchets pour remédier à cette situation.

Les évolutions législatives et réglementaires, loi « Grenelle » ou loi de transition énergétique pour la croissance verte adoptée en 2015, ont posé des objectifs de prévention et de valorisation qui imposent une gestion séparée des biodéchets

Ces objectifs se traduisent par des obligations légales évoluant vers plus de contraintes, comme l’obligation de tri et de traitement à la source pour toutes les entités produisant plus de 10 T/an de biodéchets depuis 2016 et pour tous à partir de 2022 (transposition des lois européennes dans la loi dite Grenelle 2).

La collecte des biodechets fait-il toujours sens ?

Qu’est-ce que les biodéchets ?

Réglementairement, les biodéchets sont définis par l’article R 541 – 8 du Code de l’environnement dans les termes suivants : « tout déchet non dangereux biodégradable de jardin ou de parc, tout déchet non dangereux alimentaire ou de cuisine issu notamment des ménages, des restaurants, des traiteurs ou des magasins de vente au détail, ainsi que tout déchet comparable provenant des établissements de production ou de transformation de denrées alimentaires » .

Au-delà de l’aspect traitement des déchets, l’ensemble des dispositions sur le tri et la valorisation des biodéchets vise à restituer la matière organique au sol. L’objectif est de garantir un retour au sol de la matière organique de qualité.

De nouveaux enjeux

Vos besoins en terme de gestion des biodéchets se traduisent par des objectifs :

  • de maîtrise des coûts de traitement de vos déchets organiques,
  • d’indépendance vis-à-vis des collecteurs,
  • de maîtrise de l’encombrement,
  • d’hygiène prenant la forme d’odeurs nauséabondes ou de la présence de nuisibles entraînant également des coûts de dératisation et autres,
  • de valorisation des déchets organiques en Nouvelles Matières Premières Organiques (NMPO),

La solution: Les ECO-DIGESTEUR®

La technologie des ÉCO-DIGESTEUR® est notre contribution à vos côtés aux défis environnementaux et sociétaux tout en vous permettant de générer des économies. Nos digesteurs reposent sur une technologie propriétaire de traitement de déchets en milieu aérobie, conçue pour offrir les meilleures performances et un fertilisant hygiénisé, stabilisé et normé NF U44-051

L’ECO-DIGESTEUR® est capable de traiter tous types de déchets organiques : déchets alimentaires, viandes, poisson, végétaux, … le tout en seulement 24h, avec une réduction de 90% de poids et volume !
De 2 kg à 100 tonnes de déchets traités par jour en alimentation en continu, notre gamme est conçue pour répondre aux besoins les plus modestes des particuliers, mais également aux besoins des entreprises et collectivités qui souhaitent disposer d’une solution de traitement sur site à l’échelle industrielle.

L’agroalimentaire industriel, collectivités locales, restauration collective, grandes et moyennes surfaces (GMS) pourront trouver avec Eco-digesteur® une solution de traitement autonome écologique qui permet d’avoir un impact environnemental positif tout en réduisant les coûts de collecte et transport des déchets organiques.

Hyprauset & EDD est importateur pour la France des produits de la société ADM Export Ltd

Ce choix, est le fruit d’un benchmarking technique et fonctionnel de ses produits qui se démarquent : En tant que pionnier sur le domaine offrant ainsi un grand retour d’expérience, une solidité reposant sur des choix technologiques garantissant longévité, fiabilité et retour sur investissement. Ils sont basés sur les choix qualitatifs du tout inox, d’une carte de gestion électronique et de capteurs Schneider Electric, d’un broyeur allemand faisant référence, d’un surdimensionnement des moteurs… ainsi que d’une R&D générant des améliorations constantes, le tout s’appuyant sur des partenariats historiques avec des laboratoires de renommée mondiale pour les consortiums® de micro-organismes.